Sexy Sushi, duo émérite et déjanté de la capitale ligérienne (je parle de Nantes), sort un nouvel album incéssament sous peu (ouais le 6 mai en gros). A l'origine de ce projet débilo-trash, Mitch Silver, qui officie également au sein du collectif nantais electro Valérie (Minitel Rose, Pony Pony Run Run... et je crois même qu'il en est le fondateur, et qu'il vient du groupe College mais je ne suis sûr qu'à 83%) et Rebecca Warrior, également chanteuse et multi-instrumentiste du duo plus sombre et intimiste Mansfield TYA.Photobucket
Sur fond d'electro, des paroles délectables dignes d'un Didier Super en forme résonnent tel un exutoire, voire un défouloire : "à bien regarder, j'aime ta positiooooon, jambes croisées, jupes et pantalonnnn, Rachida, mon petit chat..." (dédiées à notre ministre de la justice), "Saloperie de gros boudin, vieille moche tu pues le chien, son of a bitch, trouducul, tête de con p'tite bite tout nu..." (sur Enfant de putain / Salope ta mère, de loin mon titre préféré). Bref cet album justement intitulé "Tu l'as bien mérité" fait suite aux délires electro-grivois de Marre Marre Marre, album malheureusement en rupture de stock.

J'en profite pour vous faire part de mon expérience dépucelatoire de ce soir : j'ai acheté pour la première fois de ma vie de la musique en ligne (légalement, je suis pas débile). Bah ça me fait mal au cul. Du coup je me retrouve avec des mp3, sur mon ordi, que je ne pourrai écouter sur ma chaine hi-fi, ou sur mon lecteur VHS de type magnétoscope. Ah ah, sombre naïf que tu es ! En réalité, j'avais gagné une carte iTunes de 15€. Je n'ai donc pas vraiment payé (même si ma carte valait 15€ de musique), mais c'est pas grave puisque je n'ai pas vraiment la musique, puisque je n'existe pas vraiment puisque je suis dans une matrice.

Bref, "Tu l'as bien mérité" est une tuerie, moins virulant que Marre Marre Marre, en attendant la sortie de cette oeuvre (en espérant que plus de 500 CD soient édités), vous pouvez vous mettre dans les oreilles le vinyle 6 titres (tirés du permier album), d'ores et déjà collector puisque peu pressé (je parle du pressage des vinyles, suivez, bordel).

Pour écouter :
www.myspace.com/sexysushimusic
Pour on sait pas trop quoi :
sexysushi.free.fr/