fantasia_low_resPendant l’été 2007, alors que j’étais en stage dans un magazine de musique rock à Paris, il m’a été demandé de chroniquer le DVD « Fantasia Live In Tokyo » du groupe Asia que je ne connaissais aucunement. Pourtant ses membres ne m’étaient pas inconnus puisque, il faut bien l’avouer, ce sont des figures incontournables du rock des seventies (« ouahouuuuu », aurait ajouté Philippe Manœuvre). En effet, le line up du groupe, c’est Geoff Downes et Steve Howe (de Yes), John Wetton (King Crimson) et Carl Palmer (d’Emerson et Lake & Palmer, si ça vous parle).

 

Au premier regard j’ai eu à moitié envie de vomir, je ne vous le cache pas, tant la pochette était ignoble. Le pire était que ce genre d’artwork n’est plus réalisé depuis la fin des années 1980, sauf chez Iron Maiden certainement, et encore je trouve que ça passe. De plus, lorsque l’on ouvrait le boîtier du DVD circulait comme une odeur de bouffe indienne qui n’était pas pour rendre les choses faciles.

 

Lors de ma critique, j’ai fait allusion à la pochette mais ce n’est pas passé auprès du rédacteur en chef, à cause de la renommée des membres justement. Mais aujourd’hui, je peux le crier haut et fort : « c’est moche ! ». Autant la version définitive de ma chronique souligne le fait que la musique produite par Asia est kitch, et restée figée sur les années 1980, arrêtant tout simplement le temps, autant la version initiale mettait en avant le mauvais goût de la jaquette.

 

Voilà ce que j’avais mis à l’origine : « Outre la pochette du DVD au graphisme et à la police peu probables, la surabondance de synthétiseurs conférant, il faut bien l’avouer, un côté très années 1980 à la musique d’Asia, ce DVD live, bien réalisé et techniquement irréprochable, s’adresse avant tout aux fans ».

 

Julien Prével